AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Kellan Hyde

Aller en bas 
AuteurMessage
Kellan Hyde

Kellan Hyde

Masculin Nombre de messages : 1092
» MY PIX : Kellan Hyde Aliceandjasperdancebyda
» MY POWER :
Kellan Hyde Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Kellan Hyde Right_bar_bleue

Date d'inscription : 14/01/2009

About...
About Me:
About Friends & Love:

Kellan Hyde Empty
MessageSujet: Kellan Hyde   Kellan Hyde Icon_minitimeDim 1 Fév - 19:57

ONCE UPON A TIME



»
PHOTOS D'IDENTITÉES :
Kellan Hyde F_jasper1m_4929731copy Kellan Hyde Namnlst-03-1 Kellan Hyde Pbucket


    YOUR PAPERS, PLEASE*

    » NOM : Hyde
    » PRÉNOM : Kellan
    » ÂGE : 19ans
    » DATE & LIEU DE NAISSANCE : 21 Mars, à Londres
    » ORIGINE : Anglaise et Irlandaise
    » SIGNE ASTROLOGIQUE : Bélier


    MY POWER*

    » POUVOIR : Contrôle le sable
    » POINT FORT : Mon bouclier...
    » POINT FAIBLE : Le trop plein de puissance sans doute, ce qui rend parfois son pouvoir incontrôlable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adora.e-monsite.com
Kellan Hyde

Kellan Hyde

Masculin Nombre de messages : 1092
» MY PIX : Kellan Hyde Aliceandjasperdancebyda
» MY POWER :
Kellan Hyde Left_bar_bleue95 / 10095 / 100Kellan Hyde Right_bar_bleue

Date d'inscription : 14/01/2009

About...
About Me:
About Friends & Love:

Kellan Hyde Empty
MessageSujet: Re: Kellan Hyde   Kellan Hyde Icon_minitimeDim 1 Fév - 19:57

    MY STORY*

    » BIOGRAPHIE

      Mon histoire? Je ne m'en souviens plus très bien. Elle est semblable à lointain cauchemar... un cauchemar qui n'en finit jamais. Cette histoire n'est pas un conte de fée, ou alors un conte noir, un conte qu'on ne raconte pas aux enfants de peur de les traumatiser. Le genre d'histoire que l'on ne raconte pas d'ordinaire, une histoire sans réel importance remplie de souffrance et d'espoir perdu. Je vais tout de même tenter de vous la narrer, vous conter les bribes de souvenirs qu'il reste de ma futile existence.

      "Le noir! Voila de quoi fut principalement remplie ma vie. Du noir, de l'obscurité à perte de vue et cette odeur infâme, une odeur de ferraille rouillée et de moisissure. Il y avait aussi ce bruit. Un bruit certes effrayant lorsqu'on le connait dans le même contexte que je l'ai connu. Mais ce qui était encore plus apeurant était le silence. Un silence total assez inquiétant. Où était-il? Se souvenait-il de moi? Je l'espérait chaque jour, chaque minute, chaque instant... C'était lui qui me maintenant à la vie, m'amenant de quoi survivre une jour de plus à chacune de ses visites. Sans lui, je ne serrais plus la pour vous conter mon effroyable histoire. Certes, toutes ses visites n'étaient pas destinée à m'amener de quoi assouvir ma faim. Une fois sur deux, il entrain dans la pièce avec autre chose que le plateau... Un fouet! Cet objet vous parait sans doute destiné à me faire du mal. C'était sans doute le cas, mais la douleur qu'il m'infligeait était aussi très rassurante. C'était la seule chose m'indiquant si j'étais encore en vie ou non. Certes, il m'arrachait la peau du dos quelques fois, mais j'aimais vraiment l'odeur qui s'en dégageait alors. Une odeur de ferraille et de sel je dirais. Et puis ce gout! Un gout délicieux. Evidemment, chaque fois des goutes de ce liquide étaient gâchées. Je ne pouvait pas atteindre mon dos si facilement. Ces coups de fouet étaient une bénédiction pour moi. La douleur qu'il m'infligeait, j'appris à m'en habituer et à la ressentir de moins en moins forte.
      Lorsque l'homme énigmatique entrait dans la pièce, une lumière aveuglante venait bruler mes yeux. Je distinguait à peine la silhouette du type qui me nourrissait. Il était bien bâtit. Des épaules larges et des bras musclés. Il était évident que jamais je n'aurais pu rejoindre la lumière derrière lui, même si je l'aurais voulut. Mais tout mon existence était dans la pièce obscur. Il était hors de question que j'en sorte, surtout que je craignait ce qui m'attendait au delà des escaliers. Cette lumière aveuglante, d'autres hommes au fouet... Cet endroit devait sans doute être ce que l'on appelle Enfer. Qui aurait put survivre dans ce monde? Surement des personnes inhumaines, des monstres... des sbires de Satan! Non, il était hors de question que j'aille les rejoindre. Je ne voulait pas moisir en enfer. Je préférais encore le silence à ce qui pouvait bien m'attendre la haut."

      Vous vous demandez sans doute pourquoi je suis parmi vous dans ce cas? Ceci est la suite de mon histoire. Une suite moins rose comme vous dites. Etes-vous prêt à l'entendre? Dans ce cas, préparez-vous à fuir à tout instant...

      "Ce fut un jour ou une nuit. Dans ma pièce, je n'aurais su le dire... L'homme était entré une fois de plus. Mais cette fois, son visage me fut parfaitement distinct. Tout d'abord, je le vit se tenir comme à chaque fois, à l'entrebâillement de la porte. Mais il était différent. Sa posture était différente. Il semblait plus décontracté que les fois précédentes. Il se tenait vraiment bizarrement, comme s'il avait été sur la pointe des pieds, la tête penchée sur le côté. Soudain, il tomba, dévalant les escaliers dans un grand bruit. C'est lorsqu'il finit par s'arrêter à mes pieds que je constata une couleur sur son crane. Du rouge recouvrait ses cheveux d'ordinaire blonds. Doucement, une flaque du liquide que j'aimais tant fit son apparition. L'homme baignait dedans. Je le retourna doucement, mais il ne broncha pas une seule fois. J'entendis alors un autre bruit et je levai les yeux vers l'escalier. Une autre personne en descendait maintenant, un petit rire sadique sur les lèvres. Je n'avais aucune idée de qui il pouvait être, mais ce qu'il venait de faire à l'homme qui m'avait nourrit toutes ses années me mit dans une rage folle. Il avançait de plus en plus vers moi avant de s'arrêter finalement à deux mètres de la. Il m'observa et prononça quelque chose que je ne comprit pas vraiment. Quelque chose qui n'allait pas avec ce qu'il venait de faire. Il prétendait m'avoir délivré, me libérant de cet homme infâme comme il disait. Mais je ne voyait pas de qui il parlait. L'homme infâme c'était lui et pourtant je n'avais pas été son prisonnier, il n'avait pas put me délivrer de lui même dans ce cas.
      Envahit par la colère et la rage à chaque fois que j'observai mon "nourrisseur", je me décidai à foncer sur le vivant, le heurtant violemment au ventre avec mon coude, le faisant ainsi perdre son équilibre. Mais il ne tomba pas pour autant. Il afficha alors un air surprit, mais je ne comprenait pas pourquoi... Soudain, tout se passa en quelques secondes. Je levait la main droite vers un coin sombre de la pièce. Un bruit de déchirement se fit alors entendre et quelque chose fonça vers lui, suivant le mouvement de mon bras. La main tendu, les doigts écartés, je lui lançait un ultime regard haineux avant de refermer mes phalanges. C'est à se moment la que j'entendis un bruit sourd provenant de lui, et un cris d'agonie très court, étouffé par quelque chose. Du liquide rouge gicla sur mon visage. Certaines gouttes atterrirent sur mes lèvres que je lava d'un mouvement de la langue. Ce gout était beaucoup plus délicieux que les précédents, sans doute du au fait qu'il se mêlait au gout de la vengeance...
      Je m'installai alors dans un coin sombre de la pièce, où la lumière du haut des escaliers ne pourrait pas m'atteindre. Je plongeait alors dans un long sommeil, remplit de cauchemars, revoyant la scène à laquelle je venais d'assister. Je restais ainsi plusieurs jours, me nourrissant de ce que je pouvait. Je ne voulais pas monter, je devait donc me contenter de ce qui était descendu... La seule chose comestible était l'inconnu, l'assassin de mon nourrisseur d'antan. La viande cru me parut plus appétissante que celle cuite qu'on m'avait toujours apporté. Le gout était différent d'un morceau à l'autre. Le plus tendre était les joues. Des joues exquises... Je réussit à vivre ainsi quelques jours de plus, jusqu'à ce que le corps inerte au sol ne fut plus du tout bon et abrita des vers. Je restai donc encore quelques lunes sans pouvoir me nourrir, devant supporter mon ventre crier famine. Je ne pouvait rien faire d'autre qu'attendre. Je commençai à m'habituer à la lumière, mais je la craignait toujours...
      Après plusieurs jours sans manger, je dut me résigner à grimper en haut, pour trouver une autre source de nourriture ou c'était la mort assurée. Je n'avais aucune envie de mourir, au risque de retrouver l'homme ignoble qui avait fait irruption dans ma vie sous prétexte de me sauver. Je montai donc ces escaliers menant à l'enfer. Mais avant cela, je me dotai d'une arme. L'arme qui m'avait permit de venger mon nourrisseur... le sable! Des sac de sable se trouvaient dans un coin de la pièce, j'en prit un seulement que je réussit à faire voler pour ne pas devoir le porter.
      Une fois arrivé en haut des escaliers, je me retrouvai dans une pièce différente en tout point. La, je pouvais tout distinguer. Il y avait des choses étranges sur les murs, des images d'un homme et d'une femme. Et puis, un jeune garçon qui bougeait en face de moi. Je m'avançai, il en fit de même. Il était torse nu et se trouvait devant une porte ouverte... Je levai la main droite, lui la gauche. Il m'imitait dans mes moindres gestes, aux mêmes secondes que moi, mais tout à l'envers. J'avançai alors la main vers lui, et nos doigts se touchèrent. Les siens étaient froid. Je posai alors ma paume contre la sienne, toujours froide et l'observait un bon moment. Il ressemblait à l'homme sur les images, mais en plus jeune. Il devait avoir mon âge à peu près.
      Soudain, tout s'éclaircit dans mon esprit. Le garçon face à moi n'était autre que...moi! La chose froide devait me refléter. Je m'observai alors, touchant des traces rouges sur le coin de mes lèvres et mon torse. Le sang avait séché depuis longtemps.
      Je me mis à fouiller toutes les pièces, à la recherche de quelqu'un pour m'aider mais il n'y avait personne dans cet endroit. Peut-être n'était-ce pas exactement l'enfer que je m'étais imaginé. Je rentrai dans une pièce blanche et avançai vers quelque chose de froid. Je remarquai un bouton que je m'empressai de pousser tout d'abord, mais rien ne se produit. Je l'observai longuement avant de finalement le tourner. Quelque chose jaillit alors du tuyau à coté. Un liquide transparent. Je plaçai mes mains en dessous et vit que ce liquide effaçait les traces rouges sur mes doigts. Je me mis à observer le reste de la pièce et tomba sur un autre tuyau, plus grand cette fois et au bout différent. Il y avait aussi des boutons à tourner, ce que je fit. De l'eau jaillit alors de nouveau. Je me plaçai en dessous et fermai les yeux car ce qui coulait rendait ma vue flou. Mon short se fit plus lourd, je l'enlevai. Après tout, il était foutu depuis un bout de temps et il devait bien y avoir autre chose à se mettre ici.
      Une fois tout le sang partit, je sortis de la et trouva un tissu près de l'endroit. Je le prit et m'essuya avec, l'enroulant autour de mon bassin ensuite. Je parcourut les autres pièces, les cheveux dégoulinant, à la recherche de quelque chose pour me vêtir. J'arrivai dans une pièce différent, avec quelque chose de rectangulaire et mou au milieu. Il y avait des tiroirs à côté. Je les ouvrit et découvrit des tissus. Je les retira tous et commença à les observer, choisissant ce que je mettrai. Je prit un simple t-shirt bleu-gris et un pantalon noir que j'enfilai. Il y avait aussi de quoi tenir chaud à mes pieds. Je les mit également puis m'empara d'une longue veste noire. Je sortis ensuite de cette pièce et chercha quelque chose à me mettre sous la dent cette fois. Je suivis mon odorat et réussit à trouver de la viande derrière une grande porte froide et argenté. Je me nourris donc, me rassasiant finalement après tant de jours.
      Je me dirigeai ensuite vers une autre pièce et découvrit des livres. Je m'empara d'un d'eux et l'ouvrit au hasard. Etrangement, les symboles qui apparaissaient me furent familier. Je savais donc lire? C'était sans doute le genre de chose qui ne s'oublie pas. Certes, j'avais vécut plusieurs années dans la pièce sombre, mais j'avais eut une vie avant cela. Une vie dont je ne garde aucun souvenir. Mais il me restais certaines choses de cet période, bien que je ne m'en rappelai pas.
      Durant plusieurs semaines, je lu les livres, m'instruisant ainsi seul. Une fois toute cette lecture finit, je décidai de m'aventurer à l'extérieur de cette maison. J'avais lu des choses sur l'extérieur, ça m'effrayai moins à présent. Je finis donc par franchir la porte d'entrée et commença à explorer les alentours. Je découvris qu'il y avait des bâtiments spéciaux pour apprendre des choses, j'en découvris un qui accueillait les personnes comme moi, pouvant contrôler quelque chose. Je décidai alors de m'y inscrire et y fut accepté facilement, sans doute grâce à ma lettre de motivation."


      Voila. Maintenant, vous connaissez ce dont je me souviens. Ma vie n'a pas été que joie comme vous l'avez constaté, mais je m'en suis contenté. Vous comprendrez maintenant pourquoi j'ai du mal à m'exprimer oralement avec les autres et pourquoi je préfère rester discret. Les foules ne me sont pas encore assez familière et j'avoue ne pas vraiment aimer ça. J'aurai préféré que rien ne change, que je sois toujours dans cette pièce noir avec les visites de mon nourrisseur...



    » CARACTÈRE

      Kellan est un jeune homme assez particulier. Il n'aime pas vraiment les foules. Pas qu'il en ait peur, mais c'est simplement qu'il n'aime pas se mêler aux autres... Certes, il est associal, c'est le moins que l'on puisse dire. Serrait-ce du au fait qu'il ait été enfermé durant de nombreuses années? Il s'est sans doute habitué à être seul. Mais il y a une autre raison. Il éprouve du mal à communiquer avec les autres, il n'ose pas trop et s'enferme donc dans son monde...
      Si ne se mêle pas aux autres, il est très observateur. Rien ne lui échappe! Après tout, après sa séquestration, il ne connait pratiquement rien de l'extérieur et aime découvrir. C'est un jeune homme avide de savoir, il veut tout connaitre sur tout! Du moins sur ce qui est intéressant. Car savoir que X a couché avec Y mais que X sort avec Z etc..., il n'y voit aucun intérêt!
      Notre jeune homme est également assez lunatique. Il peut rapidement changer d'humeur, ce qui risque d'en troubler plus d'un! Mais ne vous inquiétez pas, c'est du pur Kellan! Il peut être plus ou moins souriant, content et la seconde suivante, juste à cause d'une toute petite chose, être avide de sang, un vrai démon! Mais non, Kellan n'a pas de double personnalité, la seule qu'il possède est tout simplement très complexe.
      Au premier abord, il peut parfois paraitre un peu naïf. Ce qui dans un sens est en fait un peu le cas. Il croit facilement les autres, vous pouvez ainsi le manipuler assez facilement.
      En résumer: Kellan peut être comparé à un petit enfant qui découvre le monde... Ce qui en attendrira surement plusieurs, surtout si vous avez un petit instinct maternel ou protecteur...



    » RELATIONS AMICALES & AMOUREUSES

      Vous pensez qu'avec son caractère, Kellan compte beaucoup d'amis? Et bien non! Il a du mal à aller vers les autres. D'ailleurs, ça ne semble pas l'intéresser plus que ça! De toute façon, généralement ont tente d'abuser de lui et de sa naïveté... Il ne compte donc pas d'amis, surtout qu'il vient à peine de sortir de sa séquestration!
      Côté amour, il ne sait pas ce que c'est que d'aimer quelqu'un ou d'être aimé par quelqu'un. C'est à peine s'il connait l'existence de ce sentiment. Mais cela changera peut-être... Qui sait?! Après tout, Kellan est encore un cœur à prendre... Fille ou garçon? Il n'est pas encore fixé^^



    BEHIND THE SCREEN*

    » CÉLEBRITÉ DE L'AVATAR : Jackson Rathbone
    » VOTRE PRÉNOM OU PSEUDO : Flo
    » ÂGE : 16ans, bientôt 17.
    » D'OÚ CONNAIS-TU LE FORUM : Par Olivia Nash
    » PRÉSENCE SUR LE FORUM : 5/7
    » NIVEAU RPG : 15/2o J'atteins facilement les 10 lignes
    » CODE DU REGLEMENT : "You know you love me, right ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adora.e-monsite.com
Elle BISHOP
    Tu vas me manquer petit coeur, tu peux pas savoir
Tu vas me manquer petit coeur, tu peux pas savoir ♥
Elle BISHOP

Féminin Nombre de messages : 4786
Age : 29
» MY PIX : GOODBYE
» MY POWER :
Kellan Hyde Left_bar_bleue85 / 10085 / 100Kellan Hyde Right_bar_bleue

Date d'inscription : 14/06/2008

About...
About Me:
About Friends & Love:

Kellan Hyde Empty
MessageSujet: Re: Kellan Hyde   Kellan Hyde Icon_minitimeDim 1 Fév - 20:19

Validé !

_________________
Kellan Hyde 14dhm5y
FUCK OFF *.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://central-park.forumactif.org/forum.htm
Contenu sponsorisé




Kellan Hyde Empty
MessageSujet: Re: Kellan Hyde   Kellan Hyde Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kellan Hyde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stevenson, Robert Louis ] L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde
» Wireless Festival | 1-3.07.2011 | Hyde Park, Londres
» Jonathan Hyde [Joseph Bruce Ismay]
» Dr Jekyll à Hyde Park.
» Wireless Hyde Park

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sharpest Heroes :: . SHARPEST ADMINISTRATION . :: 
    . Registration Forms .
 :: 
    Accepted
-
Sauter vers: